Le Secret de Pembrooke Park

couv40847909

Titre : Le Secret de Pembrooke Park

Auteur : Julie Klassen

Éditeur : France Loisirs

Collection : /

Genre : Historique

Parution : 15 novembre 2015

Pages : 688

Résumé:

Jeune femme sensée, Abigail Foster s inquiète pour l’avenir de sa famille depuis qu’ils sont ruinés jusqu à ce qu’un étrange notaire leur propose d’emménager dans un grand manoir, Pembrooke Park, abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle s’y rendent et sont accueillis par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, la maison renfermerait un trésor… Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore les dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l’amour qu’elle recherche depuis toujours…


Mon avis

Après la ruine de son père, Abigail et sa famille sont invités à habiter dans la demeure d’un cousin éloigné de la famille, Pembrooke Park. D’après les rumeurs, la demeure renfermerait un trésor. Abigail va devoir résoudre les mystère entourant sa nouvelle habitation pour trouver ce fameux trésor.

Cette lecture fut une excellente découverte. C’est un mélange de Jane Austin, Agatha Christie et des sœurs Brontë. Autant vous dire que c’est magnifique. Imaginez vous vivre au XIXème siècle, résolvant des énigmes dans un environnement étrange. Bref, ce roman a tout. Drame, énigme, enquête, environnement gothique, romance …

Bien qu’il fasse plus de 600 pages, l’auteur arrive à garder le suspens jusqu’à la fin. Elle arrive à nous donner des pistes pour qu’on puisse résoudre le mystère, mais sans qu’on arrive à la bonne conclusion. Le seul petit reproche que je puisse faire, c’est qu’il y a trop de religion a mon goût, même si au XIXème siècle c’est normal.

Pour le coup, tous les personnages sont attachants. Bon sauf la sœur de l’héroïne qui m’agace ^^ L’héroïne est un peu trop curieuse, mais fait avancer « l’enquête ». Elle est gentille, patiente, compréhensive. William lui ressemble énormément niveau caractère. Leah est une grande timide. Malgré cela c’est une véritable amie. Et je garde mon préféré pour la fin, Miles. Il est mystérieux, menteur, gentil, manipulateur. Un bad boy du XIXème siècle.

Je ne peux que vous conseiller de l’acheter, tellement il en vaut le coup. Donc aucune surprise, c’est un gros, gros coup de cœur.

Notation

💖

Publicités

Une réflexion sur “Le Secret de Pembrooke Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s