Follow Me Back / Follow Me Back / Tome 1

Follow.png

coeur.jpg

Mon avis

Tessa est agoraphobe (peur de la foule), et reste enfermée toute la journée dans sa chambre. Depuis qu’elle a créé le hashtag #EricThornObsessed, elle est populaire sur Twitter. Eric Thorn, une popstar, décide alors de la suivre sous le pseudonyme de Taylor. Va alors naître une complicité.

Lorsque j’ai acheté ce livre, je m’attendais à lire une romance un peu niaise (celles qui rafraîchissent l’été). Mais j’ai été agréablement surprise. C’est un thriller adolescent. Certes, il y a bien de la romance, mais aussi un secret.

J’ai bien aimé le fait que le dialogue entre les personnages soient sous forme de messages Twitter. Les personnages principaux sont intéressants, et on s’identifie facilement à eux.

C’est un très bon livre pour la saison estivale. Cependant, la fin est terrible. Terrible, dans le sens que je n’en peux plus d’attendre. Obligée de patienter avant de pouvoir dévorer la suite.

Mon premier coup de cœur de l’été.

Le Secret de Pembrooke Park

couv40847909

Titre : Le Secret de Pembrooke Park

Auteur : Julie Klassen

Éditeur : France Loisirs

Collection : /

Genre : Historique

Parution : 15 novembre 2015

Pages : 688

Résumé:

Jeune femme sensée, Abigail Foster s inquiète pour l’avenir de sa famille depuis qu’ils sont ruinés jusqu à ce qu’un étrange notaire leur propose d’emménager dans un grand manoir, Pembrooke Park, abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle s’y rendent et sont accueillis par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, la maison renfermerait un trésor… Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore les dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l’amour qu’elle recherche depuis toujours…


Mon avis

Après la ruine de son père, Abigail et sa famille sont invités à habiter dans la demeure d’un cousin éloigné de la famille, Pembrooke Park. D’après les rumeurs, la demeure renfermerait un trésor. Abigail va devoir résoudre les mystère entourant sa nouvelle habitation pour trouver ce fameux trésor.

Cette lecture fut une excellente découverte. C’est un mélange de Jane Austin, Agatha Christie et des sœurs Brontë. Autant vous dire que c’est magnifique. Imaginez vous vivre au XIXème siècle, résolvant des énigmes dans un environnement étrange. Bref, ce roman a tout. Drame, énigme, enquête, environnement gothique, romance …

Bien qu’il fasse plus de 600 pages, l’auteur arrive à garder le suspens jusqu’à la fin. Elle arrive à nous donner des pistes pour qu’on puisse résoudre le mystère, mais sans qu’on arrive à la bonne conclusion. Le seul petit reproche que je puisse faire, c’est qu’il y a trop de religion a mon goût, même si au XIXème siècle c’est normal.

Pour le coup, tous les personnages sont attachants. Bon sauf la sœur de l’héroïne qui m’agace ^^ L’héroïne est un peu trop curieuse, mais fait avancer « l’enquête ». Elle est gentille, patiente, compréhensive. William lui ressemble énormément niveau caractère. Leah est une grande timide. Malgré cela c’est une véritable amie. Et je garde mon préféré pour la fin, Miles. Il est mystérieux, menteur, gentil, manipulateur. Un bad boy du XIXème siècle.

Je ne peux que vous conseiller de l’acheter, tellement il en vaut le coup. Donc aucune surprise, c’est un gros, gros coup de cœur.

Notation

💖

Les Els / Les Els / Tome 1

couv55175618

Série : Les Els

Titre : Les Els

Auteur : H. Roy

Éditeur : J’ai Lu

Collection : /

Genre : Fantastique

Parution : 11 janvier 2017

Pages : 443

Résumé:

« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »

Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.

Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…


Mon avis

Connor est une jeune lycéenne de 18 ans, à priori normal. Jusqu’à ce que sa tante ne vienne la chercher au lycée. Elle découvre à ce moment là qui elle est en réalité, ainsi que ses proches. Elle va aussi apprendre la vérité sur ses parents. Elle se voit attribuer un gardien et un guide, qui sont là pour la protéger ainsi que lui enseigner sur ses nouvelles facultés.

Ce livre a été un véritable coup de cœur. C’est un mélange entre Vampire Academy de Richelle Mead et Lux de Jennifer L. Armentrout. Certes, il y a un triangle amoureux, mais mieux tourné que celui dans Twilight, et moins présent.

Les personnages sont tous attachants, même l’héroïne. J’ai un faible pour Evann qui est juste WAOUH!^^ Il est drôle, protecteur et a un côté bad boy que j’adore. Je considère Juliette comme la meilleure copine. Drôle, sensible, à l’écoute …

Je ne peux pas trop vous donner plus d’avis que ça, sinon je vous spoilerais tout. Je peux juste vous (re)dire que j’ai adoré me plonger dans ce monde, et ai hâte que le tome 2 sorte.

Notation

💖

A Court Of Thorns Roses / Un Palais D’Épines et de Roses / Tome 1

couv48210024

Série : A Court Of Thorns Roses

Titre : Un Palais D’Épines et de Roses

Auteur : Sarah J. Maas

Éditeur : La Martinière

Collection : /

Genre : Fantasy

Parution : 9 février 2017

Pages : 525

 

Résumé:

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.


Mon avis

On suit l’histoire de Feyre, une jeune humaine de 19 ans, qui subvient aux besoins de sa famille. En effet, après la ruine de son père, elle est dans l’obligation de chasser pour nourrir les siens. Cependant, un jour alors qu’elle chassait, elle tua un Immortel sans le savoir. Pour son crime, elle va devoir vivre chez ceux que tous les Humains destestent, les Immortels. Elle éprouve de la sympathie envers ses geôliers, et découvre que leur pays est rongé par un mal.

Nous sommes ici dans une réécriture de conte. Alors certes, ce n’est pas une simple réécriture. On retrouve bien le fil conducteur du conte d’origine. Elle vit chez son père, et doit vivre avec « la Bête ». Et comme le conte, elle brise le sort.

Même si tout le monde connaît cette histoire (l’Originale, ou celle de Disney), on ne s’attend pas du tout aux événements qui se produisent. Il y a du suspens jusqu’à la fin. Je ne peux pas vraiment expliquer l’histoire plus que ça, car l’auteur nous emmène dans son univers complexe et féerique. Autrement dit, elle y introduit des termes spécifique à son environnement. Mais pas de panique, tout est expliqué dans le livre.

Les personnages sont attachants, et même les méchants. Des vrais méchants qui font froid dans le dos. Et des héros courageux, surtout Feyre. Le seul personnage « pénible », c’est Nesta, la sœur de Feyre. Mais on l’apprécie vraiment à la fin.

Je ne peux pas vous donner des aspects négatifs car, selon moi, il n’y en a aucun. J’ai adoré ma lecture. Ce livre se place n°1 de mes livres favoris. J’ai même commandé le tome 2 en anglais, même si je n’ai jamais lu dans cette langue. Je peux donc vous donner un conseil, foncez. Lisez ce livre. Vous ne serez pas déçus.

 

Notation

💖

Library Jumpers / La Voleuse de Secrets / Tome 1

couv51783251

Série : Library Jumpers

Titre : La Voleuse de Secrets

Auteur : Brenda Drake

Éditeur : Lumen

Collection : /

Genre : Fantastique / Jeunesse

Parution :  2 juin 2016

Pages : 493

Résumé: Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…


Mon avis

Mon premier livre de chez Lumen. Autant vous dire que maintenant, je suis amoureuse de cette maison d’édition. Les histoires sont supers, et les couvertures, sublimes.

Ici, nous suivons Gia, une adolescente comme toutes les autres, à l’exception qu’elle est orpheline. Elle vit avec son beau-père, et est proche de sa « grand-mère ». En allant à la bibliothèque avec ses amis, elle va malgré elle être entraînée dans une aventure hors du commun.

J’ai trouvé l’intrigue super originale. Le fait de protéger les bibliothèques du monde entier, et de se rendre de l’une à l’autre grâce à un livre, c’est génial. Il y a de la magie, des créatures et cetera. Tout pour plaire.

On s’attache facilement aux personnages. Gia est une fille qui ne se laisse pas faire. Elle dit se qu’elle pense. Elle est curieuse, et travaille beaucoup. Elle est drôle, amicale, mais pas naïve.  J’aime beaucoup Arik. Sous ses airs de bad-boy, il est attachant, gentil, doux.

Tout le long de l’histoire, il y a du suspens, mis à part la fin. Un premier pleins de rebondissements. Une saga qui promet d’avoir un bel avenir.

Malgré quelques mots spécifiques à l’histoire, l’auteur arrive à nous entraîner dans son univers, et c’est vraiment magnifique (génial? grandiose? féerique?). Vous l’aurez compris, j’aime énormément cette histoire. C’est un de mes gros coups de cœur.

Notation

💖

Chroniques Lunaires / Cinder / Tome 1

couv13621660

Série : Chroniques Lunaires

Titre : Cinder

Auteur : Marissa Meyer

Éditeur : Pocket Jeunesse

Collection : /

Genre : Fantasy / Jeunesse

Parution : 7 mars 2013

Pages : 416

 

Résumé: Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.

Une terrible épidémie ravage la population.

Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…


 

Mon avis

 

Je ne suis pas, mais pas du tout Science-Fiction. Même concernant les films, je fuis. Mais ce livre est tellement beau, à beaucoup de critiques positives, que je me suis dit qu’il fallait que je le lise.

Le fait que se soit une réécriture de conte, m’a décidé de lire ce livre. L’intrigue est vraiment géniale, et originale. On y retrouve bien les grandes lignes du conte, mais avec la propre histoire de l’auteur. Il y a beaucoup de détails sur tout ce qui concerne la science-fiction. Ne m’y connaissant pas du tout, j’ai vraiment été bluffée par les descriptions de l’auteur.

Les personnages sont attachants, et ont se met facilement à la place de l’héroïne. Elle est loin d’être idiote, n’a pas la langue dans sa poche, et a un très grand cœur. Malgré toutes les péripéties, elle garde son sang-froid. Le prince est super gentil, mignon, attachant, drôle, attentionné. La belle-mère … c’est la belle-mère quoi!

Jusqu’à la fin, il y aura du suspens, même si quelques éléments sont évidents. On peut dire que le conte et Cinder, sont complètement différents, et pourtant sans le conte, Cinder ne serait pas là.

L’auteur à réussi son pari. Elle arrive à combiner les bases du conte, avec les codes de la science-fiction. Elle arrive à faire tenir ses lecteurs en haleine. Pour moi c’est un sans faute. Vivement le tome 2, et les autres. Gros coup de cœur.

Notation

💖

 

 

Insaisissable / Ne me touche pas / Tome 1

Insaisissable_Tome_1_Ne_me_touche_pas_-_POCHE_hd.png

 

Début de semaine. Depuis un moment déjà, ce livre me faisait de l’œil. Je me suis donc jetée dessus, et l’ai – comment vous dire? – dévoré.

 

Série : Insaisissable

Titre : Ne me touche pas

Auteur : Tahereh Mafi

Éditeur : Michel Lafon Poche

Genre : Science Fiction

Résumé: JE SUIS MAUDITE
J’AI UN DON

JE SUIS UN MONSTRE

JE SUIS PLUS FORTE QU’UN HOMME

MON TOUCHER EST MORTEL

MON TOUCHER EST POUVOIR

JE VEUX QU’IL ME TOUCHE

IL NE DOIT PAS M’APPROCHER

JE SUIS LEUR ARME

JE ME VENGERAI

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance, vient-il partager sa cellule ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?

 

Mon avis

Après avoir bavé sur la couverture, je lis enfin l’histoire que beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de gens ont apprécié.

Une histoire dont on plonge dans le récit rapidement. Se lit vite. Les personnages sont attachants. J’avoue m’être plus attachée au méchant de l’histoire qu’au gentil, que je trouve »gnangnan ».

Au moment où je comprend qu’il s’agit d’un roman de science fiction, je grimace. J’ai beaucoup de mal avec ce genre littéraire (et cinématographique). Mais j’ai été agréablement surprise. Certes, on aperçoit que très peu la dystopie dans ce premier tome.

Petit bémol pour moi, le fait que l’auteur répète certains mots 5 fois (comme le mot « beaucoup » précédemment). Les ratures ne m’ont cependant pas du tout dérangées. Au contraire, elles montrent les pensées de l’héroïne.

En bref, j’ai adoré ma lecture qui a été un immense coup de cœur. Vivement la suite.

Notation

💖