Les Enfants de Vénus

couv46495119Quelques centaines d’années après la Révolution de Vénus qui a permis l’avènement d’une ère matriarcale, Physalis, princesse de Sàlissa et descendante de Vénus, est en âge d’enfanter une héritière pour le trône. Au mépris du protocole, elle refuse la méthode d’insémination et fait appel à un procréateur. Mais dans un futur où les hommes sont considérés par la plupart comme des êtres inférieurs, ce choix ne s’avère pourtant pas si simple… Les deux jeunes gens que tout oppose commencent à devenir proches et cette intimité inédite remet en cause l’ordre établi. Face à la pression du conseil du royaume et aux interdits qui planent sur cette relation, Physalis va devoir faire un choix entre ses responsabilités d’héritière et ses convictions…

Mon avis

Tout d’abord, je voulais remercier Livraddict et l’auteur pour l’envoie de ce livre, dans le cadre d’un partenariat.

J’ai adoré l’univers que l’auteur à créé. L’histoire se déroule sur Vénus, et seules les femmes ont le pouvoir. J’ai trouvé que les femmes étaient plus cruelles que les hommes envers le sexe opposé. Je m’explique. On comprend clairement qu’ici, les hommes sont les « esclaves » des femmes. Ce sont elles qui décident pour eux, qui gouvernent, qui commandent. Alors qu’il y a quelques siècles, même si les hommes étaient au pouvoirs, il y avait quand même des femmes avec un rang élevé, et des hommes, au contraire, avec un rang social bas.

L’histoire m’a fait penser à The Curse de Marie Rutkoski. Dans le sens où la « princesse » tombe amoureuse de « l’esclave ». Je ne vous spoile rien, on s’en doute dès le départ.

Les personnages sont très attachants. Physalis, princesse rebelle qui veut l’égalité des sexes, Lime, qui joue son rôle d' »esclave », suit les consignes dictées. J’ai trouvé un peu dommage que l’héroïne tombe amoureuse très (trop) vite de Lime. On connaît trop vite ses sentiments, tandis que ceux de Lime restent vagues, même si on s’en doute quand même. Et je n’ai pas trop compris non plus l’histoire qui se passe entre les femmes. Ont elles des relations entre elles? Après tout, les hommes ne servent à rien non?

Je suis donc un peu dubitative envers cette lecture. J’ai adoré l’univers, les personnage, l’histoire, mais certains passages ne m’ont pas convaincue. J’espère néanmoins qu’il y aura une suite, car j’ai envie d’avoir des réponses à mes questions …. que je ne poserais pas ici, sinon je spoile la fin.

Je le conseille quand même, car c’est une lecture rapide, prenante, avec un univers riche.

Sans titre

 

Auteur : M.J. Mage

Editeur : Autoédité

Genre : Science-Fiction/Romance

Parution : 13 août 2017

Pages : 332

Publicités

Les Chroniques Lunaires / Scarlet / Tome 2

 

scarlet.png

Avis

Réécriture de Le Petit Chaperon Rouge. On suit Scartlet qui cherche désespérément sa grand-mère qui a disparue. Elle part à sa recherche avec Loup, un homme mystérieux qu’elle a rencontré dans une auberge.

Ce tome 2 est une suite de Cinder, sans en être une. Je m’explique. On ne suit pas Cinder pendant tout le livre. Elle est cependant bien présente, et l’auteur nous relate son histoire depuis la fin du premier tome. Néanmoins, l’héroïne de ce livre est vraiment Scarlet.

J’ai été contente de retrouver certains personnages comme Kai et Cinder, même si on ne les « voit » pas beaucoup. J’ai bien aimé aussi découvrir de nouveaux personnages, et que la trame de l’histoire reste la même que le tome 1. Je trouve la saga assez complète et bien relatée. L’auteur nous met directement dans l’ambiance, et il n’y a pas de lenteurs.

Je ne peux pas vous en dire davantage sans vous spoiler, mais si le tome 1 vous a plus, ce second tome est une merveille. Ce livre n’a pas été un coup de cœur, mais j’apprécie néanmoins cette saga, qui est une des meilleures séries littéraire que j’ai lu jusqu’à maintenant.

Loin de Tout / Tome 1

loin de tout.png

Sans titre

Avis

Ici, on va suivre l’histoire de Camryn et Andrew. Camryn a vécu pleins de bouleversements dans sa vie. Un jour, elle se dispute avec sa meilleure amie, et décide de partir. Dans, le bus, elle fait la rencontre d’Andrew.

Au début, j’ai été agréablement surprise par l’histoire. Le fait que l’héroïne plaque tout pour se retrouver, j’avais envie de faire comme elle. Lorsqu’Andrew débarque, c’est devenu plus palpitant. Mais dès la première scène sexuelle, mon « excitation » est retombée comme un soufflet. Je n’ai pas compris le pourquoi du comment. Du coup, j’ai été beaucoup moins prise par ma lecture qu’au départ … jusqu’à cette fin émouvante. On ne s’y attend pas du tout.

Les deux bémols que je peux reprocher à cette histoire, ce sont les scènes érotiques, qui n’ont pas besoin d’être décrites, et une fin trop brutale, même si elle est merveilleuse.

Comme dans plusieurs romans, j’ai détesté la meilleure amie, que j’ai trouvé égoïste, et accro aux mecs. Par contre, j’ai adoré les personnages principaux, et surtout Andrew. Je considère Camryn comme une copine. Elle est sympa, drôle, ne se laisse pas faire et douce. Andrew est plutôt un bad boy sympa, drôle, blagueur, grande gueule et adorable. Bref, un coup de cœur pour lui.

J’ai aimé connaître les sentiments de chacun grâce à la découpe des chapitres. Soit 1 chapitre sur 2 sur Camryn (et l’autre sur Andrew), ou un chapitre divisé en 2. L’histoire est donc plus complète comme ça.

En résumé, j’ai beaucoup aimé l’histoire dans l’ensemble, même si j’ai bloqué sur 1/3 du récit.

Animale / La Malédiction de Boucle d’Or / Tome 1

animale.png

coeur

Mon avis

Ayant vu que ce livre serait une réécriture de Boucle d’Or et les Trois Ours de Robert Southey, j’étais assez perplexe sachant que ce conte se résume en 3 pages, et que Animale en compte 437, je me demandais comment l’auteur avait bien pu remplir tout ça. Mais j’ai été plus qu’agréablement surprise car ce fut pour moi un véritable coup de cœur.

Ici, on ne suit pas Boucle d’Or, mais sa fille. Bien sûr, le fil conducteur de l’histoire reste néanmoins le conte, mais l’auteur arrive a créer une autre histoire en l’emboîtant dans l’original que s’en est bluffant.

Dès le départ l’auteur sème des indices. On se dit que c’est trop tôt, que l’histoire va s’essouffler si on a tous les éléments. Que nenni! Il y a tellement de rebondissements, d’imprévus, de situations incongrues, qu’on ne se lasse jamais.

De plus, l’auteur insère des morceaux du conte original au début de chaque chapitre (et le nom de Robert Southey apparaît également), ce qui est sympa.

Une vraie pépite pour ma part.

L’Héritage des Darcer / L’Envol / Tome 1

DarcerSans titre

Mon avis

Mydria est la dernière descendante de Madaël, dernier roi d’Edrillon. Cependant, elle ne le sait pas, et vit avec ses parents adoptif, les seigneurs de Siartt. Un jour, elle va s’évanouir, et se rendre compte qu’elle a le don d’aile. Dès lors, elle va vivre des aventures palpitantes.

J’ai trouvé l’univers très sympa, et peu commun, tout comme l’intrigue. Ca me faisait un peu penser au Seigneur des Anneaux. Même si je me suis attachée à l’héroïne, elle était quelque peu agaçante. Un peu trop gâtée, égoïste. Néanmoins, son caractère s’est amélioré au fur et à mesure de l’histoire. L’autre personnage principal, Orest, est attachant. Un peu brute, mais on comprend aisément le pourquoi du comment.

Cependant, dès que Mydria rejoind la troupe d’Orest, le développement est plat. Je me suis ennuyée. Dommage, car dans l’ensemble l’histoire est bien. Le développement aurait pu être plus approfondi pour être parfait. Peut être dans les tomes suivants, que je lirai quand même, car je suis curieuse.

Je tiens aussi à dire que l’auteur a une belle plume, et que, malgré la lenteur, la lecture est fluide.

The Book of Ivy / The Book of Ivy / Tome 1

Ivy.png

coeur

Mon avis

Ivy a 16 ans. L’âge d’épouser un garçon. Mais pas n’importe lequel. Le fils du fondateur. Cependant, elle a une mission a remplir. Il faut qu’elle le tue. C’est son père qui le lui ordonne. Réussira-t-elle à le tuer, à changer le monde?

J’avoue qu’au début, j’ai eu du mal a comprendre l’histoire. Pourquoi doit elle à tout prix tuer son mari? Mais les raisons sont clairement expliquées au fur et à mesure de l’histoire. Ce roman est facile et très rapide à lire. On rentre rapidement dans l’histoire. Et petit bonus : la fin n’est pas du tout, mais pas du tout prévisible.

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, Ivy et Bishop. Ivy est forte, calme et raisonne seule. Même si sa famille est présente pour lui faire rappeler sa mission, elle comprend aisément ce qu’il faut faire pour sa patrie. Bishop est un jeune homme simple, intelligent et qui, comme Ivy, sait ce qu’il faut faire pour sauver sa ville. Il ne se fait influencer par personne. Il s’entende bien ensemble, et marchent dans le même sens. Le seul personnage qui m’horripile, c’est la sœur d’Ivy. Une vraie garce, non seulement envers le peuple du Président, mais aussi envers Ivy.

Un livre avec une intrigue franchement originale. Se marier avec un inconnu, son ennemi, apprendre à le connaître et vivre avec. J’ai bien aimé aussi le fait que l’auteur décide de mélanger le passé avec le futur. Certes, l’histoire se déroule dans le futur, mais les femmes sont traitées comme il y a 150 ans.

Je le recommande tout simplement, que vous soyez fan de dystopie ou non. Un coup de cœur pour ma part.

Follow Me Back / Follow Me Back / Tome 1

Follow.png

coeur.jpg

Mon avis

Tessa est agoraphobe (peur de la foule), et reste enfermée toute la journée dans sa chambre. Depuis qu’elle a créé le hashtag #EricThornObsessed, elle est populaire sur Twitter. Eric Thorn, une popstar, décide alors de la suivre sous le pseudonyme de Taylor. Va alors naître une complicité.

Lorsque j’ai acheté ce livre, je m’attendais à lire une romance un peu niaise (celles qui rafraîchissent l’été). Mais j’ai été agréablement surprise. C’est un thriller adolescent. Certes, il y a bien de la romance, mais aussi un secret.

J’ai bien aimé le fait que le dialogue entre les personnages soient sous forme de messages Twitter. Les personnages principaux sont intéressants, et on s’identifie facilement à eux.

C’est un très bon livre pour la saison estivale. Cependant, la fin est terrible. Terrible, dans le sens que je n’en peux plus d’attendre. Obligée de patienter avant de pouvoir dévorer la suite.

Mon premier coup de cœur de l’été.