Animale / La Malédiction de Boucle d’Or / Tome 1

animale.png

coeur

Mon avis

Ayant vu que ce livre serait une réécriture de Boucle d’Or et les Trois Ours de Robert Southey, j’étais assez perplexe sachant que ce conte se résume en 3 pages, et que Animale en compte 437, je me demandais comment l’auteur avait bien pu remplir tout ça. Mais j’ai été plus qu’agréablement surprise car ce fut pour moi un véritable coup de cœur.

Ici, on ne suit pas Boucle d’Or, mais sa fille. Bien sûr, le fil conducteur de l’histoire reste néanmoins le conte, mais l’auteur arrive a créer une autre histoire en l’emboîtant dans l’original que s’en est bluffant.

Dès le départ l’auteur sème des indices. On se dit que c’est trop tôt, que l’histoire va s’essouffler si on a tous les éléments. Que nenni! Il y a tellement de rebondissements, d’imprévus, de situations incongrues, qu’on ne se lasse jamais.

De plus, l’auteur insère des morceaux du conte original au début de chaque chapitre (et le nom de Robert Southey apparaît également), ce qui est sympa.

Une vraie pépite pour ma part.

Publicités

L’Héritage des Darcer / L’Envol / Tome 1

DarcerSans titre

Mon avis

Mydria est la dernière descendante de Madaël, dernier roi d’Edrillon. Cependant, elle ne le sait pas, et vit avec ses parents adoptif, les seigneurs de Siartt. Un jour, elle va s’évanouir, et se rendre compte qu’elle a le don d’aile. Dès lors, elle va vivre des aventures palpitantes.

J’ai trouvé l’univers très sympa, et peu commun, tout comme l’intrigue. Ca me faisait un peu penser au Seigneur des Anneaux. Même si je me suis attachée à l’héroïne, elle était quelque peu agaçante. Un peu trop gâtée, égoïste. Néanmoins, son caractère s’est amélioré au fur et à mesure de l’histoire. L’autre personnage principal, Orest, est attachant. Un peu brute, mais on comprend aisément le pourquoi du comment.

Cependant, dès que Mydria rejoind la troupe d’Orest, le développement est plat. Je me suis ennuyée. Dommage, car dans l’ensemble l’histoire est bien. Le développement aurait pu être plus approfondi pour être parfait. Peut être dans les tomes suivants, que je lirai quand même, car je suis curieuse.

Je tiens aussi à dire que l’auteur a une belle plume, et que, malgré la lenteur, la lecture est fluide.

The Curse / The Curse / Tome 1

the-curse-1

Série : The Curse

Titre : The Curse

Auteur : Marie Rutkoski

Éditeur : Lumen

Collection : /

Genre : Fantasy / Jeunesse

Parution : 16 février 2017

Pages : 456

Résumé:

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.


Mon avis

On va suivre Kestrel, la fille du plus célèbre général de Valorie. Alors qu’elle se promène sur le marché avec sa meilleure amie, elle arrive sur une vente aux enchère d’esclaves, par la foule. Ne pouvant s’en aller avant la fin des enchère, elle assiste malgré elle à la vente. Arrive un esclave rebelle, la jeune fille va enchérir pour l’acquérir, car il sait chanter. A la fin, elle devra choisir entre s’enrôler dans l’armée ou se marier. Que choisira-t-elle?

J’avoue ne pas avoir été totalement conquise par l’histoire. J’ai beaucoup aimé l’aspect historique. Une histoire de conquête, d’esclavage, de jeu et de stratégie. Mais aussi d’amour. Mais je vous arrête tout de suite si vous pensez que c’est encore une de ces histoires à l’eau de rose. Elle de gâche en rien l’histoire principale, et se met en arrière plan. L’auteur arrive a arranger d’une main de maître. Il y a vraiment du suspens jusqu’à la fin.

Les personnages sont tous intéressants. Je suis sous le charmes des personnages principaux Kestrel et Arin. On a plaisir à les suivre, chacun étant dans son élément. D’autres personnages m’ont agacée, comme Jess ou Irex. Bon d’accord, ce dernier je ne pouvais pas le voir en peinture ^^

J’ai eu beaucoup de mal a rentrer dans l’histoire. Pour moi, le début a été très long. J’ai remarqué aussi quelques longueurs dans le livre, me faisant le refermer, car je m’ennuyais. J’ai été déçue de quelques actions qu’avait effectué Kestrel.

Cela étant dit, j’ai quand même apprécié ma lecture. J’espère que le second tome remontera la série dans mon estime.

Notation

⭐⭐⭐⭐

A Court Of Thorns Roses / Un Palais D’Épines et de Roses / Tome 1

couv48210024

Série : A Court Of Thorns Roses

Titre : Un Palais D’Épines et de Roses

Auteur : Sarah J. Maas

Éditeur : La Martinière

Collection : /

Genre : Fantasy

Parution : 9 février 2017

Pages : 525

 

Résumé:

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.


Mon avis

On suit l’histoire de Feyre, une jeune humaine de 19 ans, qui subvient aux besoins de sa famille. En effet, après la ruine de son père, elle est dans l’obligation de chasser pour nourrir les siens. Cependant, un jour alors qu’elle chassait, elle tua un Immortel sans le savoir. Pour son crime, elle va devoir vivre chez ceux que tous les Humains destestent, les Immortels. Elle éprouve de la sympathie envers ses geôliers, et découvre que leur pays est rongé par un mal.

Nous sommes ici dans une réécriture de conte. Alors certes, ce n’est pas une simple réécriture. On retrouve bien le fil conducteur du conte d’origine. Elle vit chez son père, et doit vivre avec « la Bête ». Et comme le conte, elle brise le sort.

Même si tout le monde connaît cette histoire (l’Originale, ou celle de Disney), on ne s’attend pas du tout aux événements qui se produisent. Il y a du suspens jusqu’à la fin. Je ne peux pas vraiment expliquer l’histoire plus que ça, car l’auteur nous emmène dans son univers complexe et féerique. Autrement dit, elle y introduit des termes spécifique à son environnement. Mais pas de panique, tout est expliqué dans le livre.

Les personnages sont attachants, et même les méchants. Des vrais méchants qui font froid dans le dos. Et des héros courageux, surtout Feyre. Le seul personnage « pénible », c’est Nesta, la sœur de Feyre. Mais on l’apprécie vraiment à la fin.

Je ne peux pas vous donner des aspects négatifs car, selon moi, il n’y en a aucun. J’ai adoré ma lecture. Ce livre se place n°1 de mes livres favoris. J’ai même commandé le tome 2 en anglais, même si je n’ai jamais lu dans cette langue. Je peux donc vous donner un conseil, foncez. Lisez ce livre. Vous ne serez pas déçus.

 

Notation

💖

Le Pays des Contes / Le Sortilège Perdu / Tome 1

couv43777280

Série : Le Pays des Contes

Titre : Le Sortilège Perdu

Auteur : Chris Colfer

Éditeur : Michel Lafon Poche

Collection : /

Genre : Fantasy / Jeunesse

Parution : 15 mai 2015

Pages : 479

 

Résumé:

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.


Mon avis

On suit ici les aventures des jumeaux Alex et Conner. Alex est une élève brillante, tandis que son frère est un cancre. Par un pur hasard, ils vont se retrouver propulsés dans un pays fantastique, le pays des Contes. Alex est heureuse de rencontrer tous ces personnages préférés, tandis que Conner est plus distant. Pour rentrer chez eux, ils devront partir à l’aventure, et récupérer 8 objets magiques.

Comme la plupart des lecteurs, lorsque j’ai vu que l’auteur était un acteur de Glee, je me suis dit « aïe ». Mais comme j’avais déjà acheté le livre, et que j’adore les contes, je me suis lancée, et ne suis pas du tout déçue.

C’est un livre qui est sympathique à lire, rapide et prenant. Tous les personnages sont attachants, même les méchants. Les héros de ce roman sont différents des dessins animés de Disney, ce qui est assez agréable, et marrant. Il y a juste Le Petit Chaperon Rouge que je n’ai pas aimé. Je l’ai trouvée assez snob est imbue d’elle-même.

Les énigmes étaient assez faciles à déchiffrer, et le dénouement attendu. Cependant, cette lecture était fraîche, et on revient en enfance. On (re)découvre même l’histoire des vrais contes, et pas ceux réinterprétés par Disney, ce qui est super pour ceux qui n’avaient que les dessins animés comme registre.

Pour moi, cela aurait très bien pu être un tome unique. A voir ce que les suivants vont donnés.

 

Notation

⭐⭐⭐⭐⭐

Chroniques Lunaires / Cinder / Tome 1

couv13621660

Série : Chroniques Lunaires

Titre : Cinder

Auteur : Marissa Meyer

Éditeur : Pocket Jeunesse

Collection : /

Genre : Fantasy / Jeunesse

Parution : 7 mars 2013

Pages : 416

 

Résumé: Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.

Une terrible épidémie ravage la population.

Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…


 

Mon avis

 

Je ne suis pas, mais pas du tout Science-Fiction. Même concernant les films, je fuis. Mais ce livre est tellement beau, à beaucoup de critiques positives, que je me suis dit qu’il fallait que je le lise.

Le fait que se soit une réécriture de conte, m’a décidé de lire ce livre. L’intrigue est vraiment géniale, et originale. On y retrouve bien les grandes lignes du conte, mais avec la propre histoire de l’auteur. Il y a beaucoup de détails sur tout ce qui concerne la science-fiction. Ne m’y connaissant pas du tout, j’ai vraiment été bluffée par les descriptions de l’auteur.

Les personnages sont attachants, et ont se met facilement à la place de l’héroïne. Elle est loin d’être idiote, n’a pas la langue dans sa poche, et a un très grand cœur. Malgré toutes les péripéties, elle garde son sang-froid. Le prince est super gentil, mignon, attachant, drôle, attentionné. La belle-mère … c’est la belle-mère quoi!

Jusqu’à la fin, il y aura du suspens, même si quelques éléments sont évidents. On peut dire que le conte et Cinder, sont complètement différents, et pourtant sans le conte, Cinder ne serait pas là.

L’auteur à réussi son pari. Elle arrive à combiner les bases du conte, avec les codes de la science-fiction. Elle arrive à faire tenir ses lecteurs en haleine. Pour moi c’est un sans faute. Vivement le tome 2, et les autres. Gros coup de cœur.

Notation

💖

 

 

L’héritière des Raven / Sorcière Malgré Elle / Tome 1

couv56425632.jpg

Série : L’Héritière des Raven

Titre : Sorcière Malgré Elle

Auteur : Méropée Malo

Éditeur : Castelmore

Collection : /

Genre : Fantasy

Parution : 17 février 2016

Pages : 412

 

Résumé: Pour Assia, une nouvelle vie commence ! Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde… La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là. Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !


Mon avis

 

Ce livre me donnait vraiment envie, de par son titre, et se couverture.

L’intrigue est bien, mais sans originalité. En lisant les premières pages, je me suis dit que le dénouement allait être grandiose. Malheureusement, c’est très long à se mettre en place. L’histoire ne devient intéressante qu’au dernier quart du livre.

J’ai plutôt bien apprécié les personnages. J’ai trouvé Alec très mignon, très gentil, et très attachant. Le garçon parfait. J’ai moins apprécié Assia. Elle avait des réactions un peu bizarres, égoïstes, exagérées, extrêmes.

Cependant, j’ai adoré la fin. Il y a vraiment de l’action. Par contre on reste sur sa faim. Je lirai la suite sans hésiter. Malgré les mauvaises critiques, je plutôt bien apprécié ma lecture en général.

 

Notation

⭐⭐