Les Chroniques Lunaires / Scarlet / Tome 2

 

scarlet.png

Avis

Réécriture de Le Petit Chaperon Rouge. On suit Scartlet qui cherche désespérément sa grand-mère qui a disparue. Elle part à sa recherche avec Loup, un homme mystérieux qu’elle a rencontré dans une auberge.

Ce tome 2 est une suite de Cinder, sans en être une. Je m’explique. On ne suit pas Cinder pendant tout le livre. Elle est cependant bien présente, et l’auteur nous relate son histoire depuis la fin du premier tome. Néanmoins, l’héroïne de ce livre est vraiment Scarlet.

J’ai été contente de retrouver certains personnages comme Kai et Cinder, même si on ne les « voit » pas beaucoup. J’ai bien aimé aussi découvrir de nouveaux personnages, et que la trame de l’histoire reste la même que le tome 1. Je trouve la saga assez complète et bien relatée. L’auteur nous met directement dans l’ambiance, et il n’y a pas de lenteurs.

Je ne peux pas vous en dire davantage sans vous spoiler, mais si le tome 1 vous a plus, ce second tome est une merveille. Ce livre n’a pas été un coup de cœur, mais j’apprécie néanmoins cette saga, qui est une des meilleures séries littéraire que j’ai lu jusqu’à maintenant.

Publicités

The Book of Ivy / The Book of Ivy / Tome 1

Ivy.png

coeur

Mon avis

Ivy a 16 ans. L’âge d’épouser un garçon. Mais pas n’importe lequel. Le fils du fondateur. Cependant, elle a une mission a remplir. Il faut qu’elle le tue. C’est son père qui le lui ordonne. Réussira-t-elle à le tuer, à changer le monde?

J’avoue qu’au début, j’ai eu du mal a comprendre l’histoire. Pourquoi doit elle à tout prix tuer son mari? Mais les raisons sont clairement expliquées au fur et à mesure de l’histoire. Ce roman est facile et très rapide à lire. On rentre rapidement dans l’histoire. Et petit bonus : la fin n’est pas du tout, mais pas du tout prévisible.

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, Ivy et Bishop. Ivy est forte, calme et raisonne seule. Même si sa famille est présente pour lui faire rappeler sa mission, elle comprend aisément ce qu’il faut faire pour sa patrie. Bishop est un jeune homme simple, intelligent et qui, comme Ivy, sait ce qu’il faut faire pour sauver sa ville. Il ne se fait influencer par personne. Il s’entende bien ensemble, et marchent dans le même sens. Le seul personnage qui m’horripile, c’est la sœur d’Ivy. Une vraie garce, non seulement envers le peuple du Président, mais aussi envers Ivy.

Un livre avec une intrigue franchement originale. Se marier avec un inconnu, son ennemi, apprendre à le connaître et vivre avec. J’ai bien aimé aussi le fait que l’auteur décide de mélanger le passé avec le futur. Certes, l’histoire se déroule dans le futur, mais les femmes sont traitées comme il y a 150 ans.

Je le recommande tout simplement, que vous soyez fan de dystopie ou non. Un coup de cœur pour ma part.

Insaisissable / Ne M’échappe Pas / Tome 2

couv418148491

Série : Insaisissable

Titre : Ne M’échappe Pas

Auteur : Tahereh Mafi

Éditeur : Michel Lafon Poche

Collection : /

Genre : Science-Fiction / Jeunesse

Parution : 2 octobre 2014

Pages : 513

 

Résumé:

Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie.

De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison.

Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret… »


Mon avis

On retrouve Juliette et les autres, comme on les avaient laissés à la fin du premier tome. Elle doit contrôler son pouvoir, pour pouvoir être prête à livrer bataille la moment venu. Elle est entourée de Kenji et Adam, qui la soutiennent, de même que Castle. Warner est toujours là dehors, attendant celle qu’il aime tant, Juliette. Cependant, le commandant en chef, le père de Warner, n’est pas de cet avis. Qu’adviendra-t-il?

Clairement, j’ai vraiment adoré ma lecture. Ce n’état pas gagné, en vue des premiers chapitres. En effet, on retrouve Juliette comme au début du premier tome, c’est à dire qu’elle n’arrête pas de pleurnicher, elle se lamente, elle n’est pas heureuse. Elle est repliée sur elle-même, et est paranoïaque. Elle croît que tout le monde a peur d’elle, et reste en retrait. Quand elle commence à avoir un peu plus de caractère, et qu’il va y avoir de l’action, l’histoire recommence à être plate et elle pleurniche.

Passé ça, on découvre qu’Adam a un don. On en apprend plus sur Warner et son père, ce qui est génial. Vers la fin, on en apprend plus sur le vrai Warner. Déjà qu’au premier tome j’étais complètement sous son charme, là j’en suis folle amoureuse. Je ne vais pas tarder à lire le dernier tome pour en savoir encore plus.

L’auteur a toujours, toujours, toujours le même style d’écriture. Elle double triple certains mots, et en barre d’autres. Pour les personnages, Juliette m’énerve. Elle croît qu’elle est la plus malheureuse du monde, elle pleure, s’apitoie sur son sort … C’est pas comme si deux canons garçons étaient amoureux d’elle. Autant j’appréciait Adam dans le premier tome, autant je ne le supporte plus dans ce tome ci. Il est très vulgaire (niveau langage), et comme Juliette, pleurniche souvent. J’ai adoré Kenji. Il apporte la bonne humeur, la vie. Il est très drôle. On voudrait vraiment qu’il devienne un ami. Je ne vais pas trop parler de Castle, car j’ai du mal à le cerner. Et Warner, je peux en écrire des pages et des pages, mais je penses que vous en aurais vite marre. J’en suis amoureuse.

Bref, un vrai coup de cœur, malgré un début agaçant. Si vous avez aimé le premier tome, vous allez aimer adorer ce second.

Notation

La Maison des Morts

couv71594167

Titre : La Maison des Morts

Auteur : Sarah Pinborough

Éditeur : Milady

Collection : /

Genre : Science-Fiction

Parution :  21 octobre 2016

Pages : 384

 

Résumé:

La vie de Toby bascule suite à un simple test sanguin. Au beau milieu d’une île déserte, une poignée d’enfants mène une existence hors du temps, sous la surveillance impassible d’une équipe d’infirmières. Arrachés à leurs familles, les Déficients vivent dans la crainte du moindre symptôme indiquant qu’il est temps pour eux d’être conduits au sanatorium, là d’où personne ne revient. Loin des siens, replié sur lui-même, Toby attend la mort et lutte contre la peur et le désespoir. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente lui redonne brusquement une raison de vivre et d’espérer…


Mon avis

Ce livre promet d’être grandiose. Mystère, suspens, maladie… et magnifique couverture.

Toby, un adolescent, est « enlevé » à sa famille, après avoir passé un test sanguin, qui s’est révélé positif à la maladie. Il va donc se retrouver dans une maison avec d’autre adolescents, jusqu’à ce que la mort arrive.

L’histoire est intéressante, sans être originale. Ce livre se lit bien, et vite.

Malheureusement, plusieurs mystères ne se résolvent pas, comme ce qu’est la maladie exactement, d’où elle vient, se qu’elle provoque (les stades) exactement chez le patient, ce qu’il y a dans le sanatorium … Le personnage de Toby m’a déplu. Il ne pense qu’à lui, est imbu d lui-même, se fiche du reste. Il m’a vraiment irritée.

J’ai bien aimé Clara. Je touve qu’elle apportait la touche féminine au livre. Mes personnages préférés étant Louis et Will. La fin du livre est vraiment belle, même si n reste sur notre faim.

Je penses que c’est un livre à lire par curiosité, car on passe quand même un bon moment de lecture. Toutefois, ce n’est pas un livre de grande littérature.

 

Notation

⭐⭐

Insaisissable / Ne me touche pas / Tome 1

Insaisissable_Tome_1_Ne_me_touche_pas_-_POCHE_hd.png

 

Début de semaine. Depuis un moment déjà, ce livre me faisait de l’œil. Je me suis donc jetée dessus, et l’ai – comment vous dire? – dévoré.

 

Série : Insaisissable

Titre : Ne me touche pas

Auteur : Tahereh Mafi

Éditeur : Michel Lafon Poche

Genre : Science Fiction

Résumé: JE SUIS MAUDITE
J’AI UN DON

JE SUIS UN MONSTRE

JE SUIS PLUS FORTE QU’UN HOMME

MON TOUCHER EST MORTEL

MON TOUCHER EST POUVOIR

JE VEUX QU’IL ME TOUCHE

IL NE DOIT PAS M’APPROCHER

JE SUIS LEUR ARME

JE ME VENGERAI

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance, vient-il partager sa cellule ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?

 

Mon avis

Après avoir bavé sur la couverture, je lis enfin l’histoire que beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de gens ont apprécié.

Une histoire dont on plonge dans le récit rapidement. Se lit vite. Les personnages sont attachants. J’avoue m’être plus attachée au méchant de l’histoire qu’au gentil, que je trouve »gnangnan ».

Au moment où je comprend qu’il s’agit d’un roman de science fiction, je grimace. J’ai beaucoup de mal avec ce genre littéraire (et cinématographique). Mais j’ai été agréablement surprise. Certes, on aperçoit que très peu la dystopie dans ce premier tome.

Petit bémol pour moi, le fait que l’auteur répète certains mots 5 fois (comme le mot « beaucoup » précédemment). Les ratures ne m’ont cependant pas du tout dérangées. Au contraire, elles montrent les pensées de l’héroïne.

En bref, j’ai adoré ma lecture qui a été un immense coup de cœur. Vivement la suite.

Notation

💖